Salon HyVolution : chiffres records et changement d’échelle pour la filière bretonne

La 7ème édition du salon HyVolution s’est déroulée du 30 janvier au 1er février dernier au Parc des expositions de Paris, Porte de Versailles. Cet évènement s’est affirmé comme le carrefour international incontournable des échanges politiques et économiques autour des solutions hydrogène. Coordonnée par BDI (Bretagne Développement Innovation), une quinzaine d’acteurs de la filière bretonne étaient présents sur le pavillon breton. C’était l’occasion pour Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, d’y faire des annonces importantes.

Un évènement représentatif d’une filière dynamique

L’édition 2024 de l’évènement au service de l’hydrogène s’est tenue les 30, 31 janvier et 1er février à Paris Expo Porte de Versailles. HyVolution montre la dynamique remarquable des acteurs de la filière, pleinement engagés pour relever les défis du passage à l’opérationnel.

Les chiffres de cette 7ème édition le prouvent :

  • 11 503 visiteurs (+ 46% par rapport à l’édition 2023)
  • 572 exposants et marques (+ 45% par rapport à l’édition 2023)
  • 82 pays visiteurs (soit plus du double que l’année précédente)

La filière hydrogène renouvelable bretonne était fortement représentée à HyVolution, notamment grâce à son pavillon dédié coordonné par BDI, bras armé de la région pour porter et animer les filières de développement économique. Une quinzaine d’acteurs privés et publics étaient présents. Ces pure players travaillent au développement et au déploiement des solutions hydrogène sur la région.

Etaient présents :

  • 8 entreprises (Alca Torda Applications, Charwood Energy, CMV Amphibie, EHM, Entech, Fidal, Green Navy, H2X-Ecosystems)
  • 4 acteurs de la formation et de la recherche (l’Université Bretagne Sud et son école d’ingénieurs ENSIBS, Cap Hydrogène et ERH2)
  • des collectivités et associations (Région Bretagne, Lorient Agglomération, Armor Hydrogène avec Saint-Brieuc Armor Agglomération) 

La présence de pôles formation et recherche a été une des spécificités bretonnes de ce salon, démontrant la volonté de la région d’accompagner le développement de la filière avec des techniciens et des ingénieurs formés sur son propre territoire.

Le pavillon breton au salon HyVolution 2024 organisé par Bretagne Développement Innovation
Le pavillon breton au salon HyVolution 2024 organisé par Bretagne Développement Innovation. (photo : BDI)

L’annonce majeure d’une coalition entre la Bretagne, les Pays de la Loire et la Normandie

Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, Aline Louisy-Louis, Vice-présidente de la Région Normandie, et Roland Marion, conseiller régional Pays de la Loire délégué à la transition énergétique, ont annoncé le lancement d’un projet de Bassin Hydrogène Grand Ouest. Ces trois régions voisines partagent l’ambition de décarboner leurs activités maritimes et portuaires. La solution de l’hydrogène renouvelable, déjà développée dans des écosystèmes locaux tels qu’à Lorient, à Saint Brieuc, au Havre ou à Saint Nazaire, doit maintenant monter en puissance. « Nous devons basculer d’une logique d’amorçage dans des projets locaux à une plus large échelle qui permettra de décrocher d’importants marchés et de consolider ainsi une filière Grand Ouest dans les années qui viennent » ont déclaré les trois représentants de régions d’une seule voix.

Annonce du projet Bassin Hydrogène Grand Ouest par Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, Aline Louisy-Louis, Vice-présidente de la Région Normandie, et Roland Marion, conseiller régional Pays de la Loire.
Annonce du projet Bassin Hydrogène Grand Ouest par Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, Aline Louisy-Louis, Vice-présidente de la Région Normandie, et Roland Marion, conseiller régional Pays de la Loire. (Photo BDI)

Le soutien de la region Bretagne à la filière annoncée jusqu’à 2030

Loïg Chesnais-Girard a également profité de l’évènement pour annoncer que le budget alloué à la filière hydrogène passera de 13 millions pour la période 2020-2023 à 25 millions d’euros sur les 6 prochaines années (2024-2030), fonds européens inclus. Il a également rappelé les projets phares de la région qui devraient voir les jour prochainement. Tout d’abord, la navette d’une capacité de 150 personnes « l’île d’Arz » pour une liaison décarbonée dans le Golfe du Morbihan. Elle devrait voir le jour avant 2026 et nécessitera la constructions d’une station hydrogène dans le port de Vannes. Ce projet accuse un certain retard à cause du flou règlementaire qui plane sur les normes de sécurité. Le président de région a également annoncé la création d’une station portuaire mobile de distribution d’hydrogène. Celle-ci tournera entre trois ports bretons à commencer par Saint-Malo. Cette solution mobile et à moindre coût permettra aux acteurs portuaire de tester et décider ensuite s’ils souhaitent s’équiper de cette technologie sur du plus long terme.

HyVolution a donc encore une fois été un succès et la Region Bretagne et ses acteurs engagés dans la décarbonation semblent satisfaits de ces journées entre pure players ! Le rendez-vous est déjà pris pour les 28, 29 et 30 janvier 2025 au Paris Expo Porte de Versailles pour la 8ème édition du plus grand rendez-vous international de la filière hydrogène.